Haut

GO Sport ne détruit pas de produits neufs ou invendus



Paris, le 19 septembre 2019 - Le magasin GO Sport de la porte de Chatillon (Paris XIVème) fermant définitivement ses portes le 18 septembre, la direction a procédé à un inventaire permettant d’isoler et d’envoyer en déchetterie les produits défectueux / inappropriés à la vente.

S’agissant du stock de chaussures pris en photo devant les portes du magasin en vue de son enlèvement, il s’agit d’articles défectueux et non d’articles invendus. Par défectueux, nous entendons produits abîmés, dépareillés, chaussures de pointures différentes, ou présentant des défauts pouvant présenter un risque pour nos clients. Il s’agit de produits qui ne peuvent pas être portés, ni être vendus, ni être donnés à des associations caritatives.

« Nous comprenons que la situation puisse interpeller. Ce que je voudrais dire d’abord à tous ceux qui ont vu ces images, c’est qu’elles concernent des produits défectueux, et en aucun cas invendus. Nous ne jetons pas et ne détruisons pas les produits invendus. Les produits qui ne sont pas vendus sont redistribués à d’autres magasins, mis en soldes ou donnés à des associations (Les Apprentis d’Auteuil, Ensemble ici et Ailleurs, Solidarité Perrache Confluence). Il n’existe donc pas de produits invendus chez GO Sport » précise Brice Garnier, Directeur Général de GO Sport.

Conformément aux règles en usage dans la grande distribution, tous les produits inutilisables dans des conditions de qualité et de sécurité optimales, y compris les chaussures dépareillées, sont volontairement endommagés pour éviter tout risque de fraude ou de récupération de produits de mauvaise qualité, évitant ainsi un risque pour nos clients.

Si les photos prises par des passants peuvent conduire à une incompréhension de la part de certains internautes, GO Sport s’élève contre les commentaires qui accusent l’entreprise de légèreté voire de mépris. Bien au contraire, GO Sport est engagé dans la lutte contre le gaspillage et donne régulièrement à des associations locales des produits qui ne sont plus commercialisables selon nos critères de qualité mais qui restent utilisables. Ce n’était pas le cas des chaussures photographiées.

« Nous avons rappelé cette politique auprès de la Secrétaire d'État Brune Poirson qui nous avait interpellé sur le sujet. Par ailleurs, nous travaillons d’ores et déjà avec l’Union Sport et Cycle sur le recyclage des produits défectueux. Au niveau local, nous explorons avec une association (SupporTerre – Recyclerie du Sport à Nantes) les possibilités de recyclage des produits défectueux pour qu’ils puissent être proposés à des personnes en situation défavorisée. Nous prenons acte des attentes du public et allons renforcer nos efforts en interne pour développer des alternatives permettant de mieux valoriser les produits défectueux » ajoute Brice Garnier, Directeur Général de GO Sport.


A propos de GO Sport :
Filiale du groupe Rallye, GO Sport est l’enseigne qui accompagne tous les sportifs dans l’atteinte de leurs objectifs, en leur proposant le bon équipement, les bons conseils, le bon service. Née au cœur des Alpes à la fin des années 70, à la suite des jeux olympiques, GO Sport compte 183 magasins dont 53 à l’étranger.
Plus d’informations sur GO Sport : www.go-sport.fr
Suivez l’actualité de l’enseigne sur : Twitter, Facebook, Instagram et Youtube.

CONTACTS PRESSE : Agence Burson Cohn & Wolfe :
Camille PETIT – camille.petit@bcw-global.com -Tél : 01 56 03 12 98 / 06 26 84 40 24